De l’Océanie divisée à l’Océanie unifiée par la mer. En mémoire de Epeli Hau‘ofa

Tempo di lettura ca.: 34 secondi


L’Océanie, peu après avoir été inventée par les géographes européens comme la «cinquième» région du monde, autrement dit simplement un ‘reste’ après les quatre continents, fut divisée en compartiments étanches, à la suite du privilège donné au début du 19e siècle à la théorie des ‘races’ humaines dans le monde. Il fallut attendre 1993 pour une déclaration, désormais célébrée comme historique, par un enseignant et écrivain océanien, Epeli Hau‘ofa, qui proclamait l’unité de l’Océanie par le fait même d’être une région “océanique”. On rappellera cette évolution, la discussion des appellations “Pacifique”/“Océanie”, et la postérité historique aujourd’hui, ainsi qu’une évocation de la vie et de l’œuvre de Epeli Hau‘ofa. Enfin, la comparaison entre deux visions du continent (d’Urville et Hau‘ofa) permettra également de réfléchir aux différentes interprétations et représentations de la mer et de l’océan en tant qu’espaces qui, dans un cas, divisent et, dans l’autre, unissent.